Catégories

La vestibulite nasale: Quels sont les symptômes et comment la traiter?

La vestibulite nasale: Quels sont les symptômes et comment la traiter?

L’une des affections les plus gênantes et belliqueuses est la vestibulite nasale. C’est une maladie, une infection bactérienne qui malheureusement n’épargne personne. Pourtant, beaucoup restent encore ignorants de ce mal à l’origine d’irritation du vestibule nasal et d’inconfort. Mais qu’est-ce qui peut être la cause de cette infection ? Qu’en est-il de ses symptômes et les solutions idoines pour éviter les complications et donc le pire ? Voici un article qui vous permet désormais de reconnaitre cette pathologie et d’en prendre des mesures nécessaires de traitement.

La vestibulite nasale : Qu’est-ce que c’est et quelles sont ses causes ?

Il importe de clarifier certaines notions pour faciliter une compréhension aux autres. Après quoi, nous nous intéresserons à tout ce qui pourrait conduire à ce stade.

A voir aussi : Tatouage qui démange : pourquoi cela se produit et comment trouver un soulagement ?

Vestibulite nasale : définition

Il faut comprendre que lorsqu’on parle d’une vestibulite nasale, il s’agit d’une infection du nez qui touche la paroi intérieure de ce dernier. L’appellation vestibulite fait allusion au terme vestibule nasal qui signifie l’intérieur des narines. En effet, lorsque vous mettez un doigt dans les narines, le vestibule nasal représente ce que vous touchez et qui empêche le doigt de poursuivre. Mais qu’est-ce qui provoque donc l’infection de ce vestibule nasal ?

Principales causes du vestibule nasal

La seule chose primordiale ou principale qui cause la vestibulite nasale est la bactérie Staphylococcus. C’est donc cette bactérie qui occasionne la vestibulite nasale (infection bactérienne). Donc, si c’est cette bactérie Staphylococcus qui facilite la vestibulite nasale, alors certaines de nos habitudes favorisent bien sa venue. On peut indexer l’épilation des poils du nez, le frottement des narines, le curage du nez. Aussi, on note le mouchage exagéré, les piercings sur le nez, etc.

A lire aussi : Comment calculer un pourcentage Evolution ?

Symptômes et traitements de la vestibulite nasale

Maintenant que vous avez une idée des habitudes qui peuvent favoriser le mal ; il est temps de savoir à quel signe le reconnaître pour une prise en charge rapide.

Les symptômes de la vestibulite nasale

Lorsque vous commencez à sentir l’apparition des petits boutons, des croûtes sur votre vestibule nasal ; et qui vous font mal au toucher, la probabilité que vous soyez atteint est déjà élevée. Autre signe, vous allez sentir des douleurs non seulement au bout de votre nez mais à l’intérieur de celui-ci. Pour dire, lorsque vous remarquez une hyper sensibilité de votre nez, commencez d’ores et déjà à : mener des démarches pour vous faire soigner.

Quel traitement de cette infection ?

Il suffit de vous rendre chez un médecin spécialiste pour un diagnostic. Lui vous aidera à confirmer ou infirmer s’il s’agit réellement d’une vestibulite nasale. Ensuite, il vous dira sa portée et le stade de l’infection afin de vous dire le traitement approprié si confirmé. Habituellement, un antibiotique par voie orale et une crème antibiotique suffisent pour le traitement. Mais le niveau d’infection peut être sujet d’un autre traitement plus strict. Mais veuillez suivre les instructions du médecin pour empêcher le mal de se propager vite pour éviter le pire. Car la vestibulite nasale peut être fatale si diligence n’est faite.

Le remède maison contre la vestibulite nasale

Hormis le traitement susmentionné, il est aussi possible d’éliminer l’infection via une utilisation de certaines plantes médicinales. Un cataplasme de celles-ci pourra vous aider à traiter facilement votre mal. Veuillez donc vous tourner vers les phytothérapeutes pour une bonne orientation.

Symptômes en cas de complications de la vestibulite nasale

Avant de faire mention des symptômes en cas de complication de l’infection, il urge de clarifier quelques cas de complications. En effet, trois cas de complications attirent notre attention. D’abord, on note l’apparition d’abcès, preuve du développement des furoncles nasaux. L’apparition d’abcès dans les narines rend vraiment la vie difficile au sujet. On désigne aussi ce type de complication folliculites. Ensuite, on note le cas de la cellulite.

C’est quand la vestibulite nasale n’est, pas vite traitée que l’infection se propage aux autres parties du corps. Et ce, savoir la joue, la pointe du nez, etc. pour occasionner des rougeâtres, la fièvre, des ampoules, etc. Enfin, la thrombose sinusale caverneuse. C’est le cas le plus compliqué à gérer en raison de ce qui peut en découler. Quand l’infection n’est pas éliminée, elle se migre vers le cerveau pour vous provoquer la douleur des yeux. Ou la détérioration de votre vision, les maux de tête, etc. Il est donc important de vite vous soigner, à l’apparition des premiers symptômes, pour éviter ces cas de complications.

Articles similaires

Lire aussi x